Ce que les pilotes ont à nous apprendre

Tous les corps de métiers ont leurs enseignements, et nombreux seront les bénéfices d’une fréquentation large et diverse. On apprendra la rigueur d’un mathématicien, la conceptualisation d’un scientifique, les mécanismes de la confiance d’un marketeur, le mérite du travail d’un artisan, la créativité d’un artiste, la persévérance d’un entrepreneur, que sais-je encore.

J’ai découvert récemment les activités de Pierre-Henri Chuet, ancien pilote de chasse dans la marine française, reconverti dans le civil et désormais conférencier international. Les idées qu’il transmet viennent du constat qu’un nombre faramineux d’inventions militaires ont à terme profité à la vie civile, et surtout qu’il ne doit pas s’agir uniquement de matériel, mais aussi de méthodes et de valeurs. Et de ce côté-là, nous avons beaucoup à apprendre !

Par exemple :

  • Le débriefing systématique après chaque mission, même les plus courtes, pour prendre du recul sur ce qu’il est advenu, erreurs et bonnes réalisations, et en tirer les conséquences pour les missions futures, dans un souci de constante amélioration. Ce qui rejoint ce que j’ai déjà pu écrire.
  • Méthode de coaching : s’arranger à ce que le coaché en vienne de lui-même à la conclusion qu’on souhaite transmettre, de sorte à ce qu’une fois sur le champ de bataille, là où la pression risque d’outrepasser la raison, il défende la conclusion plus férocement et ardemment que si elle lui avait été imposée.
  • Ne pas “piloter derrière l’avion”. Ne pas réagir aux événements, mais toujours avoir un temps d’avance, le mot d’ordre étant de “piloter devant l’avion”. De toujours savoir ce qu’il se passe deux minutes en avance. D’anticiper le moment pour qu’une fois face à la décision, celle-ci soit évidente, car mentalement déjà prise.

Entre mille autres choses.

Fouillons du côté de l’aviation de chasse car j’ai bien l’impression que quelques trésors s’y trouvent, pour que nous aussi nous pilotions au-devant de notre aéronef de chair.

...

Précédent
Suivant
Prenez part à la réflexion